La sagesse de l’inconfort, le chemin de la joie

Comment nos inconforts peuvent être des opportunités
de libérations dans notre quotidien et d’éveil à nous même

Nous en vivons tous, qu’ils soient plus ou moins importants ou contraignants, cela va des douleurs physiques, malaises ou maladies aux souffrances d’ordres psychologiques ou émotionnelles. Les inconforts ou les souffrances font partie de notre expérience humaine qu’on le veuille ou non, à ce niveau-là nous n’avons à priori pas vraiment le choix. Cela dit, nous avons le choix de les vivre comme un problème à résoudre ou dont il faut se débarrasser ou encore d’en comprendre la sagesse profonde quand ils se présentent et de saisir l’occasion de nous libérer de nos schémas inconscients qui en sont à l’origine. Suite de l'article ci-dessous...


Vidéo extraite du Sommet International de la Conscience 2018

Il ne s’agit bien évidement pas de rechercher la souffrance ni de la vivre comme une vertu ou comme quelque chose à traverser pour gagner son paradis mais de juste la reconnaître lorsqu’elle nous traverse.

La souffrance est proportionnelle à la différence entre ce qui est
et ce que je voudrais qui soit (ou ne soit pas).

Un jour un disciple demande a son maître « Comment accepter mon expérience telle qu’elle est car mon expérience est souffrante ? » Son maître lui répond « Ton expérience n’est pas souffrante en elle-même, en fait, tu souffres ton expérience ». Ce maître tente de nous enseigner que la souffrance ou l’inconfort résultent d’une résistance ou d’une lutte envers notre réalité. C’est en cela que l’inconfort lui-même renferme la clef pour nous en libérer, c’est ce que j’appelle la sagesse de l’inconfort.

La voie de l’acceptation…

Notre vie, telle qu’elle se déroule autour de nous et en nous depuis toujours, nous montre à chaque instant là où nous ne sommes pas alignés avec notre nature profonde. Cette sagesse se manifeste en nous sous forme de souffrance ou d’inconfort.
Ainsi, lorsque nous essayons de nous débarrasser d’un inconfort ou de nous sentir autrement, nous nous privons de cette sagesse. C’est comme si nous refusions de regarder la cage dans laquelle nous sommes momentanément enfermés sous prétexte que nous voulons être libre. Accepter notre expérience telle qu’elle est, et nos inconforts tels qu’ils sont, est la première condition pour nous permettre d’apprendre à nous en libérer. Darpan, auteur du livre « L’aventure intérieure », parle de "souffrir utilement ou intelligemment" pour nous libérer de nos conditionnements. Tous changements que vous tenterez d'apporter à votre expérience ou à vos comportements ne seront que cosmétique, superficiel et temporel, seule la réalisation de votre véritable nature permettra un changement véritable et permanent. C’est toute la différence entre les approches cognitives et comportementales qui visent à changer les façons de penser et les comportements en espérant induire une nouvelle façon d’être (et cela fonctionne sur de courtes durées mais ne tient pas) et les approches basées sur la Présence, tel que le Focusing de la Relation Intérieure, qui ont pour intention d'accéder à notre nature véritable. Cette réalisation change ensuite notre façon de penser et nos comportements de façon profonde et pérenne.

Le feu de la souffrance est la lumière de la Conscience.
Eckhart Tolle

L’observation et la reconnaissance neutre et ouverte de ce qui souffre en nous permet de le mettre en lumière, c’est-à-dire d’y être présent à la place d’y être identifié et par la même occasion de reconnaître qui nous sommes au-delà de cela. C’est en reconnaissant notre condition humaine - ce qui se sent limité, impuissant, ce qui réagit, ce qui souffre son expérience ou sa condition - c’est en y étant présent que nous nous en libérons et retrouvons la paix .

Ne cherchez pas la paix…
Sinon, vous instaurez un conflit intérieur et une résistance inconsciente.

Voici à ce propos un extrait du livre de Eckhart Tolle « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent » : « Ne cherchez pas la paix. Ne cherchez pas à trouver un quelconque état que celui dans lequel vous êtes dans l'instant présent. Sinon, vous instaurez un conflit intérieur et une résistance inconsciente. Pardonnez-vous de ne pas être en paix. Dès l'instant où vous acceptez totalement l'absence de paix, celle-ci se métamorphose en paix. Tout ce que vous acceptez totalement vous conduit à la paix. C'est le miracle du lâcher prise. Quand vous acceptez ce qui est, chaque moment est le meilleur qui soit. C'EST CELA L'ILLUMINATION » . Nous croyons que pour que les choses changent, il faut faire quelque chose mais en fait cela ne fait que créer des résistances, c’est en laissant être ce qui est que nous permettons au changement de se produire. C’est donc en reconnaissant simplement ce qui n’est pas en paix en nous que nous retrouvons la paix que nous sommes déjà, la paix du « soi » en présence. Le processus de Focusing de la Relation Intérieure que nous transmettons, consiste essentiellement à être présent à notre expérience de vie telle qu’elle est. Cela permet d’établir la conscience du « soi » en présence en nous et de nous libérer des schémas inconscients auxquels nous sommes habituellement identifiés.

Le chemin de la joie : Retrouvez la paix que vous êtes déjà, votre nature profonde

Comme je le dis depuis le début de cet article, les inconforts et les souffrances font partie de notre expérience humaine mais ne sont pas qui nous sommes profondément. Notre nature profonde est paisible, sereine, ouverte et bienveillante, elle s’expérimente au travers de sentiments de complétude, d’unité, de communion, de joie et d’amour inconditionnel envers soi, les autres et la vie. C’est ce que nous appelons les qualités de la présence. Nous apprenons à les reconnaître en nous car elles y sont déjà et nous apprenons à approfondir la conscience de notre nature profonde, de ce « Soi en présence » que nous sommes chacun d’entre nous au-delà de nos identités, histoires, blessures et conditionnements. Notre nature profonde est au service de la vie en nous et dans le monde, elle contribue naturellement de manière altruiste et joyeuse. S'Auto Accompagnement en Pleine Présence grâce au processus de Focusing de la Relation Intérieure nous permet d’incarner de manière concrète la paix inconditionnelle de cette présence dans notre quotidien. Cette réalisation change de façon fondamentale notre vision de qui nous sommes et du monde.

Pascal Hastir


Les rencontres « A cœurs Ouverts » sont organisées par les membres et praticiens de l’Institut de l’Auto Accompagnement en Pleine Présence.
Lors de ces rencontres , nous vous ouvrons nos cœurs et sommes intéressés d’entendre vos expériences, vos questions ou besoins de clarification, et aussi les éventuelles difficultés, peurs, incompréhensions ou limites que vous rencontrez dans votre propre cheminement intérieur. Nous partageons ensemble une pratique simple et concrète qui vous aidera a ouvrir un espace plus large pour être sereinement en présence avec votre expérience intérieure.

Des questions, besoin d'en savoir plus ? Nous contacter...